L’église Saint-Hilaire

Saint-Illiers-la-ville possède une église inscrite aux monuments historiques en 1928.

Portail d’entrée

portail-de-leglise-saint-hilaire-saint-illiers-la-ville

L’entrée dans l’église se fait par un porche charpenté au toit à double versant, situé le long du côté sud de l’édifice. Les vantaux de la porte en chêne massif sont ornés d’arabesques et de médaillons à personnages de l’époque de François Ier. La baie, en anse de panier, montre une voussure décorée de moulures prismatiques et une large gorge où sont sculptés des enfants nus jouant au milieu de rameaux de vignes chargés de fruits. Elle est surmontée d’une accolade dont les remparts sont agrémentés d’animaux et de personnages. Ce portail est du XVIe siècle.

Vue intérieure

eglise-saint-hilaire-vue-interieure-saint-illiers-la-ville

L’église Saint Hilaire est construite contre la ferme de l’abbaye, ancien bâtiment conventuel, cette église de plan rectangulaire est dédiée à saint Hilaire, mais aussi à saint Crépin. Elle est la seule église de la région à conserver sa construction en pans de bois qui rappelle l’époque gallo-romaine. À l’intérieur de l’édifice se trouve un mobilier du XVIe siècle qui témoigne de la puissance et de la richesse des Du Val, seigneurs du village à cette époque. Il est complété par un mobilier néo-gothique de la fin du XIXesiècle. La paroisse est rattachée au diocèse de Chartres et à l’archidiaconé du Pincerais, puis au diocèse de Versailles. Une tour carrée flanquée de contreforts est accolée au côté sud.

Cloche de l’église

cloche-saint-illiers-la-ville

Bénie en 1584, comme l’indique une inscription, cette cloche est la plus ancienne de la région. Avant la Révolution, elle est accompagnée d’une autre cloche plus petite. En exécution d’un décret de la Convention nationale du 7 juillet 1793, qui n’autorise qu’une seule cloche par paroisse, cette dernière est descendue et transportée à Mantes pour être fondue et transformée en canons. La plus grosse cloche est conservée.

Saint Louis portant la couronne d’épines

saint-louis-portant-la-couronne-depines-saint-illiers-la-ville

Cette œuvre fait partie d’un ensemble de vitraux modernes offerts en 1889 par l’abbé Morand, originaire de Saint-Illiers-la-Ville. Il y fait sa première communion et y célèbre sa première messe. Ce vitrail représente le roi saint Louis portant la sainte relique de la couronne d’épines du Christ, ramenée à Paris au moment des croisades et conservée à la Sainte-Chapelle. Il a été classé aux monuments historiques en 1977. Un autre vitrail de l’église représente le couronnement de saint Hilaire.

Le gisant

gisant-saint-illiers-la-ville

Cet enfeu datant de 1519,  se trouve au pignon de la chapelle sud, sous un vitrail du XVIIIe siècle où sont peintes les armes de la famille Roussinger qui possède à cette époque des fiefs dans la paroisse. Il s’agit d’une niche funéraire dans la paroi, dont le fond plat est percé d’un oculus donnant sur le cimetière extérieur. Une arcade surbaissée et grillagée de fines arcatures gothiques est aménagée dans l’épaisseur du mur de la chapelle, et laisse entrevoir un gisant soufflé en pierre représentant sans doute Jehan Du Val, comme l’indique une inscription jointe. Il s’apparente au Christ déposé au sépulcre dans l’église de la Madeleine de Verneuil, ou à celui du groupe de l’abbaye de Solesmes (Sarthe). Ce gisant a été classé également aux monuments historiques en 1977.

Les donateurs

les-donateurs-saint-illiers-la-ville

Sur le mur du fond de la chapelle sud, au-dessus de l’enfeu, se trouve ce groupe sculpté réunissant trois personnages portés par des consoles avec les armoiries de Jehan Du Val et de sa femme. Le premier groupe représente un jeune homme imberbe, à genoux et priant, accompagné d’une jeune femme debout derrière lui, qui pose la main sur son épaule comme pour le présenter. Il s’agit certainement d’une patronne présentant l’orant à la Vierge Marie. L’autre statue représente la femme de Jehan Du Val à genoux et priant.

reproduction des articles visibles sur le site topic-topos, merci à leur auteur.

5 Commentaires

  1. Jean

    L’église est toujours fermée… On fait comment pour y entrer et la visiter ?

    Répondre
    1. Fournier

      On s’adresse soit au « locataire », le curé de Bréval, soit au représentant des propriétaires que sont les habitants de Saint Illiers la Ville: le conseil municipal, représenté par le maire assisté de la secrétaire de mairie. On peut aussi, catholique ou non, assister à un office (messe, enterrement, etc.)

      Répondre
      1. Michel HEBERT

        …Hiérarchie à respecter sinon le BD va se mettre en pétard !!

        Répondre
    2. Michel HEBERT

      Téléphoner au Bon Dieu, mais comme les portables passent mal !!!

      Répondre
    3. Michel HEBERT

      …Il faut badger à l’entrée !!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.